Prochaines dates formation Elmanienne : 13-14-15 décembre 2017
Pré requis être maître-praticien en hypnose ou en cours.

Attention, nous n’organiserons que deux formations elmaniennes indépendantes, celle-ci sera par la suite intégrée dans le praticien pour une part et dans le maître-praticien pour une autre part.

Dates PDF hypnose 2017
Bulletin d’inscription

 

Bien qu’Elman soit l’autre grand de l’hypnose, il ne bénéficie pas dans le milieu médical et scientifique de l’aura de Milton Erickson … surtout en France où l’hypnose elmanienne est souvent assimilée, bien à tord, à de  l’hypnose de spectacle. Ceci peut sembler étrange lorsque l’on sait qu’Elman bien que non médecin a formé très nombreux professionnels de santé (médecins, chirurgiens-dentistes…) aux Etats  Unis… à leur demande.

Pour Elman, l’hypnose ne peut intéresser le corps médical que si elle ne prend pas beaucoup de temps, construite autour de cette idée, l’hypnose elmanienne est une hypnose rapide.

Contrairement à Milton Erickson, Elman ne divise pas le fonctionnement du psychisme en fonctionnement conscient et inconscient mais en conscient, subconscient et inconscient… cette distinction est moins importante qu’elle en a l’air, le subconscient elmanien étant très proche de l’inconscient ericksonnien.

Pour Elman, il existe entre le conscient et le subconscient une barrière qu’il appelle le facteur critique.

Une séance d’hypnose elmanienne commence bien évidemment par une relation de qualité, il s’ensuivra un échange qu’Elman nomme le prétalk au cours duquel la collaboration du sujet est sollicitée. L’induction elmanienne est très ritualisée et diffère donc de façon forte de celle de Milton Erickson pour qui chaque patient est différent… et donc l’induction aussi. L’induction qu’utilisait Elman est le « to pretend » (faire comme si), elle sera courte et nécessite la collaboration du sujet. L’induction hypnotique sera suivie d’un approfondissement de transe, le facteur critique ne devient « perméable » qu’en transe profonde dite somnambulique (niveau 4). C’est lors de cette transe profonde que seront proposées « des idées sélectionnées » (suggestions). La sortie de transe (accompagnée de suggestions de bien-être) sera plus rapide qu’en hypnose éricksonienne.

Pratiquer l’hypnose elmanienne, c’est être sur une autre planète de l’hypnose, l’approche est différente, la méthode est différente. Bien évidement il existe des points communs entre l’hypnose elmanienne et l’hypnose ericksonienne… l’une et l’autre… c’est de l’hypnose.

Milton Erickson et Dave Elman, ces deux grands hommes, ont œuvré à la même période… il y a bien longtemps. Beaucoup de choses ont évolué, de nombreux nouveaux apports sont intervenus, nul doute qu’ils eussent été l’un et l’autre intéressés et influencés par les neurosciences. On peut signaler également l’apport du Professeur Daniel Araoz avec la nouvelle hypnose dans le prolongement de l’hypnose éricksonienne et introduite en France par le Docteur Jean Godin (psychiatre). L’exercice de l’hypnose peut être complétée, enrichie par différentes disciplines. Nous enseignons la PNL (de nombreuses techniques de la PNL peuvent être utilisées sous hypnose), les neurosciences, la psychopathologie…

Docteur Robert Larsonneur