Hypnose auto-hypnose et douleur.
Historiquement, l’une des deux indications  majeures de l’hypnose était le traitement de la douleur (Elliotson, Braid, Parker, Esdale), pour information, l’autre indication historique était le traitement des troubles mentaux (Charcot, Breuer, Freud).

Si aujourd’hui nous disposons d’excellents médicaments antidouleurs (antalgiques, anti-inflammatoires) leur usage est limité par les effets secondaires… les patients souffrants de douleurs chroniques sont particulièrement concernés.

L’enseignement de l’hypnose comme anti douleur occupe une place importante dans notre cursus et ceci à trois niveaux… le premier :  l’hypnose pour aider une personne qui souffre, le deuxième niveau : l’auto-hypnose pour soi et le troisième niveau est une formation à l’enseignement de l’auto-hypnose : nos stagiaires apprennent l’auto-hypnose à leurs clients. Évidemment, il faut pour cela quitter le concept de l’hypnose magique du “tout en une séance” qui nuit beaucoup aux personnes qui veulent exercer sérieusement cette discipline.

L’hypno-praticien aura besoin de cinq à six séances voire dix pour enseigner et entraîner le patient à l’auto-hypnose. Chez elle, une personne qui souffrent des articulations pourra se faire une à deux séances d’auto-hypnose par jour et selon les cas réduire voire supprimer les médicaments. La personne va apprendre dans un premier temps par des techniques simples et parfaitement codifiées à se détendre et lâcher prise, ensuite elle utilisera une induction hypnotique que l’hypno-praticien lui aura enseigné enfin se fera la phase de travail, elle consiste à s’adresser des suggestions (auto-suggestions). Les suggestions auront comme le reste étaient travaillées avec l’hypno-praticien… des autosuggestions comme : “je n’ai plus mal” ou “j’ai de moins en moins mal” sont totalement inefficaces ou produisent l’effets inverses que ce qui est escomptés. Tout ceci s’apprend et est en fait beaucoup plus simple que l’on imagine. Tout le monde peut apprendre facilement l’auto-hypnose tant la technique est simple, il en retirera un énorme bienfait.

Dr Robert Larsonneur

 

IMG_6055